Au bord du Tarn, dans un parc avec maison de gardien,
une folie du 19e s.
Toulouse, HAUTE-GARONNE midi-pyrenees 31000 FR

Location

À une demi-heure du centre de Toulouse (gare TGV) et de l'aéroport international de Toulouse-Blagnac, face à un village à l'architecture bien languedocienne, de brique et tuile canal, la propriété se situe au détour d'un pont enjambant le Tarn. Passé celui-ci, la campagne.
L'autoroute A 68, dite du Pastel, est à cinq minutes.
Écoles maternelle et primaire ainsi que médecins et tous les commerces : boulangeries, alimentation, restaurant, épicerie fine etc. sont présents dans le village, facilitant la vie au quotidien.

Description

Venant du village, une fois passé un pont reliant les deux rives du Tarn, un portail ouvre sur une courte allée accédant à la folie. Immédiatement à gauche, une maison de gardien veille sur la demeure et ses secrets. La maison de maître, d'extérieur très sobre, en brique recouverte d'un enduit doucement patiné et composé de sable de la rivière et de chaux, est immédiatement accueillante. Côté nord, la porte de l'entrée principale est sur un petit perron précédé de quelques degrés, sorte de tambour extérieur surmonté d'un balcon. La façade sud donne du côté de la rive qui se situe un peu en contrebas, toute inondation étant rendue impossible par la position surélevée du bâtiment. La vue qui s'y révèle est panoramique : apparaît en face le village en brique rose (Toulouse est proche…) avec, au centre, le clocher de l'église. Du côté ouest a été aménagé un agréable lieu de repos : sur de traditionnels carreaux de brique, un petit salon extérieur parmi le gravier à l'entour. Un rectangle planté de plantes aromatiques et d'acanthes agrémente le lieu.

La folie

L'édifice est à la fois discret et distingué. Rien d'ostentatoire ne s'offre à la vue de l'extérieur et l'intérieur est marqué d'un raffinement du détail. Avec trois niveaux sous combles, la construction de brique est parfaitement conforme à la tradition régionale, et se fond ainsi dans le paysage. Elle est de plan rectangulaire, l'ensemble des pièces principales, en particulier celles de réception, donnant sur la rive nord, c'est-à-dire vers le sud. Cette orientation marque une rupture avec l'architecture traditionnelle dans le Languedoc puisque, pour des raisons climatiques, les pièces de séjour n'étaient pas placées au midi. Ici, l'esthétique a pris l'avantage, privilégiant la vue et l'éclat de la lumière. D'ailleurs l'enduit sur la brique atténue sensiblement l'effet du rayonnement solaire : la température reste agréable durant la saison chaude.
Les côtés est et ouest ne sont pas percés d'ouvertures aussi importantes que ceux du nord et du sud. L'importance est donc donnée aux façades correspondant à la longueur du bâtiment. L'arrivée se fait du côté nord et un escalier à volée double et montée convergente accède à un perron. En guise de balustrade, celui-ci est entouré de rangs successifs de tuile canal disposés en quinconce qui forment ainsi une sorte de muret ajouré fort élégant. Le perron précède un tambour externe ouvrant sur un vestibule d'entrée. Qui dit perron dit aussi soubassement et comme le terrain accuse ici un léger dénivelé, il se trouve un premier niveau inférieur à l'étage noble correspondant au niveau du perron. Ce soubassement possède des ouvertures sur toute la façade sud et aussi sur les côté est et ouest. Il abrite différentes pièces, notamment une intéressante cuisine et une pièce où demeure un bassin surélevé, en brique, muni d'une antique pompe à roue.


Niveau de soubassement
Une massive porte donnant sur le jardin du côté ouest ouvre sur le soubassement. Quelques degrés en contrebas, une petite entrée d'où part un escalier de service accédant directement à l'étage supérieur.
La division du soubassement sera reprise aux deux niveaux supérieurs. Très simple, elle consiste en une segmentation de surfaces égales entre elles (22 m2), la différence étant qu'au niveau du soubassement, il ne se trouve pas de pièces avec des ouvertures donnant au nord.
Du côté ouest, une agréable cuisine, où trône une cheminée dont l'âtre est entièrement en brique, jouit d'une agréable lumière et d'une aération grâce à deux œils-de-bœuf situés au sud et à l'ouest. En enfilade, une pièce centrale est curieusement pourvue d'un bassin avec pompe à roue. Sans doute, outre sa fonction de puisage, servait-elle aussi à toutes sortes d'opérations culinaires étant voisine de la cuisine. Une buanderie et des placards ont été aménagés dans le fond de la pièce, côté nord. À la suite, dans l'angle sud-est de la maison, une dernière pièce au fond de laquelle un hammam a été installé récemment.
(La hauteur sous-plafond est : 2.96 m.)

Premier étage
Un majestueux vestibule, aux stucs très ouvragés, d'une qualité rare, remarquablement bien conservés, au sol dallé à cabochons, marque l'entrée de la demeure. Malgré son exposition au nord, il demeure très lumineux grâce à la blancheur du sol autant qu'à celle des murs et du plafond. Deux couloirs de chaque côté du vestibule donnent, l'un sur une cuisine, l'autre sur un palier d'où part un escalier menant à l'étage supérieur. Des toilettes se situent au fond. À l'opposé de l'entrée, le vestibule ouvre sur un salon très agréablement proportionné donnant sur le Tarn. Lorsque la porte à double battant est ouverte, la lumière est traversante et le paysage apparaît. Tout est soigné dans la pièce, jusqu'aux ouvrages de serrurerie et au parquet de chêne à bâtons-rompus qui est le type de sol de tout l'étage.
À droite du salon, une salle à manger aux stucs raffinés communique avec une petite cuisine, la principale se situant en-dessous.
À gauche du salon, une pièce rappelant les tripots du début du 19e s. est peut-être un des éléments les plus emblématiques du lieu. La présence d'un authentique bar, d'un billard français et d'une table à jouer évoque immanquablement les lieux de rencontre où la bourgeoisie prenait plaisir à s'encanailler.
(La hauteur sous-plafond est : 3,43 m.)

Deuxième étage
Il est consacré aux chambres à coucher et la hauteur sous plafond y est de 2.55 m. Y monte un très élégant escalier à balustres de fonte ornementés d'une petite boule de laiton poli, celles-ci cassant ainsi la hauteur et la minceur des balustres. Particulièrement remarquable, la décoration de la cage d'escalier, avec mascaron à l'antique.
Un couloir de dégagement ouvre sur un petit balcon situé au-dessus du tambour de la porte d'entrée. Au plafond, une partie circulaire ajourée en sa circonférence éclaire indirectement, par des ampoules invisibles, ce petit espace unique en son genre.
La décoration des quatre chambres est moins élaborée que celle de l'étage de réception ; elle est pourtant parfaitement adaptée. Chaque chambre est équipée d'une élégante cheminée surmontée d'un trumeau en stuc d'une qualité aussi raffinée qu' à l'étage inférieur. Les planchers sont ici en pin. Deux salles de douches avec toilettes.

Combles
Ils sont d'une hauteur sous-faîte permettant un aménagement partiel. Outre des greniers à débarras, une salle de jeu pour enfants.

Maison de gardien

Située à l'entrée de la propriété, à côté du portail, avec une vue sur la petite route venant du pont, elle est aménagée confortablement et actuellement louée meublée.
Sa surface est d'environ 50 m2 sur deux étages. Les occupants disposent d'un côté jardin privé à l'abri des regards.

Our opinion

Voici une propriété bourgeoise, à la fois à la campagne et à la ville, authentique folie, d'une grande unité stylistique où s'allient simplicité structurelle de l'extérieur et éléments décoratifs élaborés à l'intérieur. La demeure est un peu cachée mais la vue sur le Tarn et le village serré autour de son église ne se dérobe pas à elle. L'escalier est souvent un marqueur : l'ampleur de celui-ci dit, à lui seul, la qualité des lieux. La proximité de Toulouse, et aussi de Lavaur (laboratoires Fabre), ainsi que le voisinage d'un des plus beaux parcours de golf de la région (dix-huit trous) sont des arguments supplémentaires.

750 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Reference 959990

Main building surface area 292 m2
Outbuilding surface area 60 m2

Regional representative
Gers


Philippe Fritsch       +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus