En Périgord vert, avec deux étangs et de vastes dépendances,
un château de style Napoléon III surplombant un domaine de 36 ha
Piégut-Pluviers, DORDOGNE aquitaine 24360 FR

The online English translation will soon be available.

Location

Moins connu que le Périgord Noir avec ses toits en lauze et ses chênes noirs truffiers, le nord du Périgord Vert tire parti de son paysage naturel et préservé au coeur du Parc naturel régional Périgord-Limousin. Les multiples ruisseaux qui coulent entre des collines boisées et verdoyantes alimentent des étangs séculaires. L'agriculture, l'élevage, les activités de loisir et la nature s'épanouissent en harmonie. Les villages environnants proposent des petits commerces et la ville de Nontron, sous-préfecture du département, dispose de toutes les commodités.
L'aéroport international de Limoges se trouve à moins d'une heure et la gare TGV d'Angoulême à 50 min.

Description

Le château repose sur le bord d'un plateau de sorte que, vu du nord, il semble posé au sommet d'une butte enherbée. Celle-ci domine, sur 180°, à chaque extrémité, deux vastes étangs protégés par des bois. Le premier, à vocation de loisir, se déverse dans le second, plus naturel, en formant un ruisseau fluctuant au gré des saisons.
L'entrée dans le domaine se fait par le sud, sur un terrain relativement plat. Un chemin en forme de point d'interrogation inversé rend le château invisible, caché par des cèdres séculaires, jusqu'à ce qu'il apparaisse d'un seul coup, imposant et majestueux. Sur la droite du chemin, six bâtiments à restaurer sont regroupés au sein d'un hameau : d'anciennes habitations du 19e s. aux façades travaillées entourent une grange et une vaste étable. Tout proche, un ancien verger ceint d'un haut mur en pierre et d'un portail constitue le dernier élément construit avant l'orée du bois.

Le château

Reconstruit vers 1875 dans le style Napoléon III après un incendie, le château actuel succède à un manoir bâti au 16e s. par la famille des Aimerys. Il en reprend la forme : sous une toiture à deux pans d'ardoise, un vaste corps de logis de trois niveaux traverse une tour rectangulaire en son milieu. À chaque extrémité il est flanqué, au nord, par deux pavillons rectangulaires et au sud par deux tours rondes symétriques abritant les escaliers de service. L'ensemble est élevé en un bel appareil mixte de brique à chaînes de pierre percé de nombreuses fenêtres ornées de chambranle à crossette et de fausses colonnes. Les mâchicoulis deviennent des élément décoratifs.


Rez-de-chaussée
Un escalier en fer à cheval permet d'accéder au perron. L'architecture se met au service des codes de la réception en usage au 19e s. Un premier sas sert de vestiaire ; une porte battante conduit les invités dans le hall d'entrée traversant. Même les poignées de porte et les crémones sont finement ornementées. Le balcon au garde-corps en fer forgé domine le jardin sous la protection des grosses tours rondes. La salle de réception, lumineuse, toute en boiserie et en moulures blanches, se divise, sur un parquet à bâtons-rompus, en deux salons séparés par deux portes latérales et un rideau central. Les murs de la salle à manger sont recouverts de boiseries qui encadrent une cheminée en marbre richement moulurée. Le plafond à caissons harmonise le décor sans perte de lumière. La bibliothèque est sûrement la pièce la plus raffinée du château. Les parois sont entièrement recouvertes de vitrines et d'étagères en bois massif et une galerie à balustres, accessible par un escalier en colimaçon, court à mi-hauteur sur trois côtés .
De l'autre côté du hall d'entrée se trouve la cage d'escalier et de vastes pièces sans ornements.
Premier étage
Un immense couloir en façade traverse tout l'étage. L'aile ouest abrite un appartement indépendant, de 200 m2, composé de trois chambres, d'un salon et d'une cuisine attenante. Dans l'aile orientale se trouvent quatre chambres et deux suites.
Deuxième étage
Accessible par un escalier en bois situé dans la tour centrale ou par les deux escaliers de service logés dans les tours rondes, le deuxième étage, dans les combles, est exclusivement réservé au couchage avec onze chambres et trois suites.
Sous-sol
L'accès au sous-sol se trouve sous l'escalier principal. Il existe également un accès par l'extérieur dans chaque aile. Quatre petites pièces servent de cave à vin avec des alvéoles maçonnées. L'ancienne chaudière au charbon est toujours présente, dans une vaste salle voûtée. La chapelle de 107 m2, meublée, peut accueillir une cinquantaine de personnes assises. Elle est couverte d'une voûte en plâtre magnifiquement décorée et soutenue par des colonnes.

Les dépendances

Elles forment un hameau à restaurer composé de plusieurs habitations sur deux niveaux, deux granges, une vaste étable, un garage, un four, une chaufferie, un pédiluve, un hangar et un château d'eau.

Our opinion

Au pays des forteresses, ce château d'apparat fascine par sa taille et son élégance ! L'éclectisme cher à l'époque de sa construction est bien présent - un peu de médiéval, beaucoup de Renaissance, des motifs flamands -, sans être débridé. Le grand escalier signe le statut de l'édifice dans l'esprit du commanditaire. Le domaine a fait l'objet d'un remembrement de parcelles avec l'apport de l'étang de loisir et des bois qui l'entourent : c'est autant de tranquillité et de potentiel économique de gagnés. Les quarante pièces et les trois escaliers prédestinent la vaste demeure à un projet d'hébergement d'envergure, qu'il soit de loisir, de luxe ou autre. Et la surface habitable peut être doublée par les dépendances. La restauration de l'ensemble se fondera sur une structure saine et un authentique cachet.

1 870 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Reference 929340

Land registry surface area 36 ha 69 a 89 ca
Main building surface area 2049 m2
Outbuilding surface area 2650 m2

French Energy Performance Diagnosis

Regional representative


Jonathan Barbot       +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus