monument historique à vendre edifice religieux forêt et terre agriicole à vendre

Ensemble abbatial des12ème et 18ème siècles, classé MH
situé à 45 km de Poitiers, avec bois, prés et rivière
Poitiers, VIENNE poitou-charentes 86000 FR

The online English translation will soon be available.

Location

Symbole de la vitalité religieuse du Poitou médiéval, l'abbaye fondée à la fin du 12ème siècle, sur les terres des Plantagenêt, ne se trouve qu'à quarante-cinq kilomètres de l'ancienne capitale de l'empire : Poitiers. Désormais seconde métropole de la région Nouvelle-Aquitaine, elle bénéficie d'une situation idéale entre Paris et Bordeaux, qui peuvent être reliées en 1h10 grâce à la LGV. L'aéroport Charles-de-Gaulle est à 2h30 en TGV. Celui de Poitiers dessert les villes de Londres, Manchester ou encore Lyon. La vitalité religieuse a désormais fait place à la vitalité économique, portée par l'agriculture mais également par les technologies de pointe notamment dans le secteur de la mécanique.

Description

D'une route, une longue allée bordée d'arbres mène à l'abbaye que l'on devine en s'en rapprochant, à travers les derniers chênes. Mais ce n'est pas le premier bâtiment qui se livre au regard car sur la gauche du chemin, un logis abbatial du 18ème siècle surgit au milieu d'un tapis de verdure, voulant presque rivaliser avec son imposante voisine. En poursuivant les derniers mètres, l'abbaye et ses dépendances largement ouvertes, témoignent des affres de l'histoire qui ont aboli la réclusion, imposée par les lieux. Son emplacement n'était pas dû au hasard, en effet, la recherche de solitude devait être garantie par l'autonomie et imposait quatre éléments indispensables à cette dernière : les terres, les pâturages, les bois, et l'eau. L'abbaye dialogue ainsi avec ces éléments, la révélant pour mieux en comprendre son histoire. Elle semble arbitrer une joute naturelle entre les bois et la rivière d'une part, et les champs et les prés d'autre part. Il s'agit maintenant de la découvrir. En quelques enjambées, on passe l'ancienne grange dîmière sur la gauche, pour ensuite découvrir à main droite un ancien pigeonnier, un chai, et enfin embrasser le bâtiment conventuel en forme de T, l'emplacement de l'ancien cloître, l'église et une ancienne tour. Avec la disparition du cloître, le bâtiment où trône un escalier de pierre (partie basse du T) et l'église semblent deux bras ouverts pour accueillir le visiteur et en indiquer ainsi l'entrée. En contournant l'ensemble par la droite, une ancienne tour de défense paraît protéger les vestiges de l'église, témoin d'une vie consacrée à la prière et au travail manuel. Du chevet, le bâtiment conventuel s'étend jusqu'à une seconde tour de défense, couverte, à la différence de la première. L'ensemble est classé au titre des Monuments Historiques et peut bénéficier des subventions, aides et fiscalité adaptées.

Bâtiment conventuel

Fondée au XIIème siècle, mais détruite pendant la guerre de Cent-Ans, la renaissance de l'abbaye s'étalera sur plusieurs siècles et c'est l'état du bâtiment conventuel du XVIIIème siècle qui s'offre au regard contemporain. En forme de T, il s'élève sur deux niveaux et est couvert de tuile plate, flanqué en ouest d'une tour dans laquelle une chapelle néo-gothique a été aménagée et, en est, de l'église.


Rez-de-chaussée
Dans la partie basse du T, ce sont désormais, le réfectoire et les anciennes cuisines, ainsi que le vestibule du grand escalier de pierre, qui structurent l'espaces. En retour, ce sont salon, bibliothèque, vestibule et salle capitulaire qui répondent et regardent vers le sud et les champs. A ce niveau, les sols alternent entre dalle de pierre, tomettes et parquet. Le plafond culmine à plus de quatre mètres pour les salon, bibliothèque, entrée, réfectoire et cuisine.
Premier étage
A cet étage, un long et large couloir dessert sept chambres dont certaines conservent leurs décors du XVIIIème siècle, comme les boiseries et les cheminées. Pour les autres, le style répond à l'austérité des lieux. L'accès au premier étage peut se faire, soit par le grand escalier de pierre, soit par un autre escalier situé derrière la salle capitulaire. Tomette dans le couloir et parquet dans les chambres.
Deuxième étage
Neuf chambres y ont été aménagées, avec pour chacune un point d'eau. Le décor ne peut être évoqué tant il est réduit à sa plus simple expression : parquet, murs enduits. Parmi ces neufs chambres, une seule est équipée d'une salle de bain, les autres se partageant une salle de douche et des toilettes indépendants. On retrouve de la tomette pour le couloir et du parquet pour les pièces de nuit.

Logis abbatial

Edifié au XVIIIème siècle, son absence de toute fioriture rappelle le site sur lequel il a été construit. Un appareillage de pierre, avec les traces d'un enduit et une couverture de tuile, réduisent à sa simple expression l'ambition décorative. Le bâtiment principal s'est vu adjoindre une dépendance.


Rez-de-chaussée
Il se compose de trois pièces en rez-de-chaussée. Une entrée distribue, à droite un salon, à gauche une salle à manger avec, en enfilade, une cuisine. Les matériaux sont bruts, dalles de pierre et tomettes, cheminées et un reste d'enduit sur les murs. Dans l'entrée, un escalier de bois dessert l'étage.
Premier étage
Le palier dessert deux chambres et un espace salle de bain avec toilettes. La première chambre bénéficie de son propre point d'eau avec des toilettes et la seconde a été séparée en deux espaces. Les deux chambres possèdent une cheminée et le sol est recouvert de plancher.

L'église

Le porche constitué de quatre voussures, reposant sur des colonnes adossées, aux chapiteaux épurés, est surmonté d'une large ouverture qui devait intégrer un vitrail pour filter la lumière divine. Aux angles supérieurs de cette façade, deux échauguettes. La charpente a disparu mais l'empreinte spirituelle demeure tant les restes architecturaux et décoratifs rappellent les rites associés au lieu. Son chevet est plat. Le cloître se nichait entre l'église et le bâtiment conventuel.

Les dépendances

Elles se composent d'un premier bâtiment, un chai (350 m2), d'une ancienne grange dîmière dont ne subsistent que les murs, d'une conciergerie (130 m2) et d'un moulin désormais dépourvu de sa roue. En pierre apparente et couvertes de tuile, ces dépendances rappellent le labeur qui, associé à la prière, rythmait les journées afin d'assurer l'autosuffisance.

Le parc et les terres

Les terres se répatissent de part et d'autre de la rivière. Sur la première rive, le parc de l'abbaye réduit à sa plus simple expression : un tapis de pelouse habité d'ifs taillés, répond à l'austérité historique du lieu. Des prés bordent ensuite les bâtiments conventuels, puis des terres agricoles (9ha) et enfin un premier bois. Sur l'autre rive, le second bois est accessible par un gué.

Our opinion

Cette ancienne abbaye est le témoin d'une histoire internationale, nationale et locale. Elle a résisté aux ingratitudes historiques mais mérite désormais que l'on se penche sur son architecture pour lui redonner son lustre d'antan. La rénovation dont elle a besoin est à la mesure du lieu. La patience sera de mise et la satisfaction de la tâche réalisée n'aura d'égale que son empreinte spirituelle. Alors pourra s'ouvrir une ère nouvelle, qu'elle soit le fait de l'engagement de particuliers, ou motivée par un souci de rentabilité commerciale.

1 272 000 €
Honoraires à la charge du vendeur


Voir le Barème d'Honoraires

Reference 636500

Land registry surface area 25 ha 98 a 67 ca
Main building surface area 1400 m2
Outbuilding surface area 800 m2

Regional representative


Jérôme Broun       +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest twitter Facebook Google Plus

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. OK En savoir plus