Dans une rue emblématique du vieux Niort,
une maison racée, confortable, à la disposition originale
Niort, DEUX-SEVRES poitou-charentes 79000 FR

The online English translation will soon be available.

Location

A Niort, au sud-est du méandre qu'y fait la Sèvre, deux reliefs s'inclinent vers l'axe central de la cité qui joint l'immense place de La Brèche à l'énorme donjon médiéval. L'une et l'autre des hauteurs sont très anciennement habitées et pullulent d'édifices de caractère. La maison est l'un d'eux, sur la colline Saint-André, à quelques minutes à pied des rues commerçantes.
Niort est une ville de taille moyenne - 120 000 habitants dans la communauté d'agglomération -, en bonne santé économique, grâce notamment aux mutuelles qui en ont fait une terre d'élection, et à quelques industries de pointe. La vie culturelle y satisfait un public avisé qui fréquente, entre bien d'autres lieux, la scène nationale du Moulin du Roc, à la programmation éclectique et exigeante.
A environ soixante kilomètres de l'Atlantique, Niort en est séparée par le justement célèbre marais Poitevin aux envoûtants paysages.
Très bien desservie par le train (Paris à 1h50 en TGV) et les autoroutes, Niort est à peu près au milieu d'une ligne nord-est sud-ouest qui va de Poitiers à La Rochelle.

Description

Alignée avec d'autres belles demeures le long d'une rue à laquelle la pente donne beaucoup de cachet, la maison se déploie sur trois niveaux principaux. Au 1er étage, le salon d'été est traversant tandis que le salon d'hiver est éclairé par trois hautes fenêtres. La salle à manger donne sur une terrasse intime du côté opposé à la façade. La cuisine reçoit la lumière d'un jour zénithal. Toilettes et lave-mains, vestiaire. Le second étage est celui de trois chambres lumineuses - deux sur l'avant et une sur l'arrière au-dessus de la terrasse -, et d'une salle de bains. Toilettes. Un niveau intermédiaire accueille une vaste chambre avec coin bureau et salle d'eau.
La pièce d'entrée du rez-de-chaussée est flanquée d'un garage, précieux en ville, accessible de l'extérieur par la porte cochère et de l'intérieur par une buanderie. Au chauffage central (gaz de ville) qui dessert les 262 m2 s'ajoute une climatisation à l'étage supérieur.

La maison

Elle est élevée sur trois niveaux d'une façade en pierres de taille calcaires. D'une manière classique, les fenêtres du 1er étage sont plus grandes que celles du second. Toutes sont encadrées d'un simple ressaut, en anse de panier au sommet, dessinant deux courtes jambes et un motif de pointe en bas. Les garde-corps en fer forgé sont particulièrement élégants. La porte d'entrée et celle du garage se côtoient au rez-de-chaussée. L'âme de la maison est l'escalier en vis, de plusieurs siècles antérieur au reste de la construction.


Rez-de-chaussée
Dans l'axe de la pièce d'entrée sur dalles de pierre, l'escalier ne dessert pas seulement les étages mais aussi une de ces impressionnantes caves niortaises à voûte unique. A droite, une buanderie donne accès au garage sur carreaux de ciment qui s'ouvre sur la rue par une porte coulissante.
Premier étage
La première pièce à laquelle mène l'escalier en vis est la salle à manger sur parquet, au plafond de poutres apparentes comme les pierres d'un des murs. Une cheminée du début du 20e s. embellit l'espace ouvert par deux fenêtres et une porte-fenêtre sur une terrasse intime, tout à fait de taille à accueillir les repas l'été, mais dont l'étanchéité est à refaire. Le petit côté de la terrasse est occupé par une verrière verticale à armature métallique : ainsi la lumière inonde le salon d'été, traversant, éclairé aussi par deux fenêtres sur la rue et qui prodigue lui-même de la clarté au vénérable escalier à travers un panneau vitré. Deux marches mènent au salon d'hiver que trois grandes fenêtres de façade rendent particulièrement lumineux. Le parquet est en chêne. Poutres au plafond. La cheminée en marbre noir du 18e s. confère beaucoup d'allure à la pièce. L'originalité de la disposition de ce premier étage est qu'il tourne autour de l'escalier comme une roue à plat autour de son moyeu. Ainsi, du salon, et par un vestibule où donnent des toilettes avec lave-mains, on accède à la cuisine - qui reçoit la lumière du jour par le plafond -, et on se retrouve à la salle à manger puisque ces deux pièces communiquent.
Deuxième étage
Après le 1er étage les marches de l'escalier ne sont plus en pierre mais en bois. Un niveau intermédiaire accueille, au-dessus de la salle à manger, un grand studio avec chambre, coin-bureau et salle d'eau. L'énorme poutre en bois qui le traverse est plus qu'un élément de décor : elle est un témoin de l'âge de la maison. Le dernier niveau est celui des chambres, trois au total, toutes différentes : une petite, chaleureuse et dotée d'un dressing côté terrasse, et, sur la rue, distribuées par un vestibule, deux autres, grandes, avec deux fenêtres pour l'une et trois pour l'autre. Au fond du vestibule : une salle de bains aux faïences en damier et des toilettes.
Combles
Il serait plus juste de parler de grenier. L'escalier qui y monte est de nouveau en pierre.

Our opinion

La maison est un peu à l'image de la ville de Niort et du Poitou : elle a de l'élégance dans la retenue. Elle ouvre sur la rue les grands yeux de ses fenêtres classiques et se replie à l'arrière autour d'une terrasse qui crée un espace intime, ni intérieur, ni vraiment extérieur. Les pièces de réception rayonnent autour de l'escalier en vis comme les pétales d'une fleur. A deux pas du centre de la cité, le garage est bien appréciable. Au-dessus du lacis des bras de la Sèvre, Niort a pris conscience de la valeur de ses quartiers anciens.

264 500 €
Fees at the Vendor’s expense


See the fee rates

Reference 349043

Land registry surface area 77 m2
Number of bedrooms 4
Main building surface area 262 m2

Regional representative


Jean-Pascal Guiot +33 1 42 84 80 85

contact

Share

send to a friend Pinterest twitter Facebook

NB: The above information is not only the result of our visit to the property; it is also based on information provided by the current owner. It is by no means comprehensive or strictly accurate especially where surface areas and construction dates are concerned. We cannot, therefore, be held liable for any misrepresentation.

By continuing your navigation, you accept the use of cookies to offer you services and offers adapted to your centers of interest and to measure the frequentation of our services. Learn more